Crédit photo © photo © Cherry Laithang

Aujourd'hui, on voudrait vous dire ...

… qu’avant la création, vient la destruction.

Crédit photo © photo © Cherry Laithang

Cela veut dire qu’avant que quelque chose ne renaisse, autre chose doit mourir …
Si vous avez l’impression de tout perdre, si vous souffrez, si vous vous sentez découragé voire anéanti à un moment de votre vie, rassurez-vous car cela est un signe de renaissance, et fait partie d’un processus de régénération.

Il faut parfois accepter de devoir abandonner l’idée de la vie que l’on s’était planifiée, les choses que l’on avait imaginées …. Lâcher prise sur ce qu’on avait prévu ou rêvé, pour pouvoir laisser l’espace et le temps à la nouvelle vie qui nous attend, de s’installer…
Quand il mue, un animal perd sa peau … Il accepte que celle-ci tombe pour permettre à la nouvelle de pousser…

Si l’on s’attache à son ancienne peau, si on ne la laisse pas nous quitter, si on refuse de perdre, on ne peut pas renaître et on risque au contraire d’éteindre notre petite flamme et de mourir à petit feu …

Si on s’accroche à ce que l’on a, comme peut-on accueillir ce qui est sur le point de venir ?

Si vous avez l’impression de tout perdre, si vous souffrez, si vous vous sentez découragé voire anéanti à un moment de votre vie, acceptez-le, accueillez-le et surtout dites-vous que vous êtes sur le bon chemin.

Parce qu’il n’y a pas d’étoiles sans nuit.
Parce qu’il n’y a pas d’arc-en-ciel sans pluie.
Parce qu’on ne peut pas gagner quelque chose sans perdre autre chose.
Parce qu’on ne peut pas renaître sans mourir.

The death of yesterday is the birth of today.

Vous aimerez peut-être :

Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez nos inspirations ainsi que les dates de nos prochains évènements directement dans votre boîte mail.

Vous souhaitez des informations sur nos prestations, nos prochains événements, ou vous avez une question sur notre projet ? Contactez-nous pour plus d‘informations :

hello.lesallumettes@gmail.com
2017 © Les Allumettes - Tous droits réservés . Made with by Pan-Pan & Slash Slash