Crédit photo © Hélène Gadoury, lors de la retraite "Révéler la Femme Sauvage" d'automne 2020

Partage

La vie était là

Crédit photo © Hélène Gadoury, lors de la retraite "Révéler la Femme Sauvage" d'automne 2020

Il y a dans le vent qui nous brusque la force de la vie qui soudain ressurgit.
Dans l’écume qui se dépose sur le sable la délicatesse de vos voix qui se posent sur la mienne.
Il y a dans la lumière du soleil qui descend l’appel de nos ombres et de notre guérison.

Chaque grain de sable se souvient de notre rencontre.
Chaque vague me rappelle à votre bravoure et à votre courage.
Et si la force de la nature était si présente ce jour-là, c’était peut-être pour nous rappeler qu’il n’y a rien qui nous arrive que nous ne puissions surmonter.

Et quand je respire l’odeur du sel et de l’océan, je reviens à ce moment.
Celui où malgré les pleurs, malgré les blessures, malgré les souvenirs.
Lorsque l’amour se cherchait à nouveau un passage, dans l’inconfortable et le douloureux.
La vie était là.

Vous aimerez peut-être :

Interview

Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez nos inspirations ainsi que les dates de nos prochains évènements directement dans votre boîte mail.

Vous souhaitez des informations sur nos prestations, nos prochains événements, ou vous avez une question sur notre projet ? Contactez-nous pour plus d‘informations :

hello.lesallumettes@gmail.com
2017 © Les Allumettes - Tous droits réservés . Made with by Pan-Pan & Slash Slash