Crédit photo © Hélène Gadoury

Aujourd'hui, on voudrait vous dire ...

… d’honorer ce qui vous a blessé.

Crédit photo © Hélène Gadoury

De le laisser être.
De le laisser vous traverser.
De le ressentir.
De le bénir.
Et de le remercier.

Parce qu’il n’y a pas plus grand trésor que ce qui un jour nous a touché, nous a heurté, a ouvert une porte à l’intérieur.
Parce que chaque cicatrice est en fait un petit caillou semé sur le chemin qui nous ramène au cœur.
Parce que nos blessures sont des portails sacrés vers notre guérison et notre transformation.
Et parce qu’un jour, c’est tout cela qui nous a amené à mourir pour pouvoir enfin renaître.

Comme si ces épreuves avaient été envoyées par l’Amour pour qu’il puisse à nouveau se faire un passage.
Quand tout était fermé.
Quand l’histoire et le temps avaient verrouillé le cœur.
Quand l’armure était devenue trop lourde à porter.
Et la carapace trop difficile à briser.

Souvenons-nous de ce qui nous a mis à terre.
De ce qui un jour a brisé notre cœur.
Du poids infini qui semblait ne jamais vouloir nous donner la force de nous relever.
De ce qui nous a fait le plus mal, le plus peur, le plus de douleur.
Mais de ce qui au final nous a permis un jour de ressentir à nouveau, de revenir à la vie et de nous ramener à notre humanité.

Aujourd’hui je rends grâce à tout ce qui m’a fait tomber.
Je m’incline devant les blessures et les cicatrices.
Et je les remercie de porter ma guérison et d’avoir fait de moi cette femme en chemin.
Cette femme en vie.

Vous aimerez peut-être :

Podcast

Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez nos inspirations ainsi que les dates de nos prochains évènements directement dans votre boîte mail.

Vous souhaitez des informations sur nos prestations, nos prochains événements, ou vous avez une question sur notre projet ? Contactez-nous pour plus d‘informations :

hello.lesallumettes@gmail.com
2017 © Les Allumettes - Tous droits réservés . Made with by Pan-Pan & Slash Slash